DACHSER réalise des essais en entrepôt pour les véhicules à guidage automatique

Des tests de véhicules à guidage automatique (VGA) sont actuellement en cours sur deux sites de DACHSER. En effectuant des tâches de routine, ces véhicules allégeront à long terme la charge de travail des collaborateurs.

Des tests de véhicules à guidage automatique sont actuellement en cours sur deux sites de DACHSER.

Dans le cadre de ses activités de recherche et de développement, DACHSER effectue actuellement un test étendu pour déterminer dans quelle mesure les véhicules automatisés peuvent fonctionner à côté des véhicules à commande manuelle dans les entrepôts. À cette fin, les sites de Langenau et de Vaihingen utilisent chacun un véhicule automatisé depuis le début de l'année. Des tests d'intelligence distribuée vont également débuter prochainement, impliquant la collaboration de ces deux véhicules autonomes sur un même site.

L'inspiration pour ces tests est venue d'un précédent projet mené conjointement avec Fraunhofer IML, avec lequel l'entreprise travaille dans le cadre de DACHSER Enterprise Lab depuis 2017. L'utilisation de véhicules à guidage automatique (VGA) pourrait épargner aux collaborateurs des tâches routinières et physiquement pénibles, ce qui leur permettrait de se concentrer sur des tâches plus exigeantes. Un autre avantage est l'autonomie de ces véhicules : ils peuvent rester en activité 24 heures sur 24.

Actuellement, les VGA effectuent des tâches telles que le transport de marchandises depuis l'entrée de l'entrepôt jusqu'aux zones de livraison dans une zone de stockage en hauteur, en prenant et en déposant des palettes de manière autonome. Grâce à une interface avec le système de gestion d'entrepôt (WMS) de DACHSER, MIKADO, les VGA peuvent se voir attribuer des tâches de transport à tout moment ; ils trouvent ensuite leur propre itinéraire dans l'entrepôt. Les VGA sont équipés de batteries lithium-ion, qui se chargent par induction. "Le chargement se fait via une base et ne prend que dix minutes", explique Daniele Andreano, Team Leader Contract Logistics Engineering chez DACHSER, qui esten charge des tests.

La sécurité est primordiale

Comme les véhicules se déplacent de manière autonome, la sécurité est une priorité absolue. Chaque VGA est équipé de plusieurs capteurs situés à différentes hauteurs, ce qui lui permet de scanner en permanence son environnement à la recherche d'éventuels obstacles. S'il en détecte un, le système freine de manière autonome, soit en s'arrêtant complètement, soit en calculant un nouvel itinéraire qui lui permettra de contourner l'obstacle. La vitesse maximale de 5 km/h joue également un rôle important dans la sécurité.

"Notre objectif pour le test pilote est d'acquérir une expérience précieuse dans l'utilisation des VGA dans l'entrepôt ainsi qu'en liaison avec le terminal de transit. Cela nous permettra de comprendre comment ces véhicules peuvent aider au mieux les collaborateurs dans leur travail de tous les jours et être intégrés dans les opérations quotidiennes. Nous sommes très satisfaits des résultats que nous avons obtenus jusqu'à présent", déclare Thomas Klare, Head of Corporate Contract Logistics chez DACHSER à Kempten.

Contact Lou-Edel Bellaton